Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au menu en un clic | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie du Haillan

Recherche

  • Augmenter la taille du texte
  • Diminuer la taille du texte
AccueilEnvironnement et cadre de vie > NatureGestion différenciée
Envoyer cette page à un ami (nouvelle fenêtre)

Gestion différenciée

 

Pourquoi ?

La gestion différenciée consiste à pratiquer un entretien adapté des espaces verts selon leurs caractéristiques et leurs usages.
L’objectif est de favoriser la biodiversité, limiter les pollutions (herbicides, pesticides, bâches plastiques…), mieux gérer les ressources (eau, compost…).
Avec l’augmentation croissante des surfaces d’espaces verts et les contraintes des moyens techniques et humains, ce mode de gestion (fauche tardive, choix des plantes, réduction des traitements chimiques…) doit permettre de maîtriser les temps d’entretien tout en facilitant une reprise de la végétation et de nouvelles espèces.

 Panneau sur la gestion différenciée des espaces verts - JPEG - 253.8 ko
Panneau sur la gestion différenciée des espaces verts

Concrètement, ça change quoi pour les espaces verts de la commune ?

- En 2014, le service environnement de la ville, en lien avec l’Agenda 21, a recensé et cartographié l’ensemble des parcs, jardins et espaces verts délaissés du Haillan.

  • Une typologie caractérisant toutes les formes d’espaces présentes sur la commune a été créée et cinq catégories d’entretien ont été proposées. Sur la base du recensement des espaces verts de la commune, de leur typologie et de l’entretien que l’on souhaite leur apporter, le plan de gestion différenciée s’est construit sur 5 catégories distinctes. Un code couleur permet de grader les classes en fonction des moyens humains et matériels nécessaires à l’entretien des espaces verts : la classe 1 en rouge : concerne les espaces dits « de prestige », c’est-àdire les abords de la mairie ou encore les entréesde ville nécessitant une fréquence importante d’interventions des agents ; tandis que la classe 4, en vert, concerne les espaces dits « naturels », comme le bois de Sainte-Christine ou la prairie du Meycat, gagnants, d’un point de vue environnemental, à être entretenus moins souvent. A titre d’exemple, la classe 1 prévoit un passage hebdomadaire des jardinier.ère.s, la classe 2 prévoit un passage tous les 15 jours, la classe 3 prévoit un passage par mois, la classe 4, un passage par trimestre et la classe 5, un passage annuel. Répartition des surfaces gérées en régie par classe :
  • Classe 1 = 310 m2 soit 0,20%
  • Classe 2 = 28 845 m2 soit 18,8%
  • Classe 3 = 45 459 m2 soit 29,6%
  • Classe 4 = 57 750 m2 soit 37,7%
  • Classe 5 = 21 013 m2 13,7%

- Validées par les élus en février 2015, ces nouvelles pratiques se mettent progressivement en place. Peu à peu, les parcs, jardins, squares et espaces verts délaissés de la ville vont prendre un nouveau visage. L’aspect champêtre et la végétation spontanée viendront renforcer le sentiment d’habiter dans une petite ville qui respire encore la campagne.
- En 2017, Le Haillan est l’une des premières communes de la Métropole bordelaise à prendre un arrêté spécifique sur l’entretien de ses trottoirs (cf. annexe 3), en réaffirmant le rôle des riverain.e.s dans cette mission. Dès lors, les trottoirs ne sont plus désherbés par la ville. Une communication a été déployée dans les quartiers (réunions publiques, boîtage d’informations et de graines de fleurissement champêtre, action de sensibilisation dans les écoles…). Celle-ci doit être réitérée régulièrement pour informer et faire accepter ce changement.
- En 2020, la Ville a souhaité aller plus loin dans son engagement pour des pratiques de gestion respectueuses de l’environnement. Sans attendre l’extension de l’interdiction de l’utilisation des produits chimiques dans les cimetières prévue en 2022, Le Haillan a pris un nouvel arrêté municipal pour mettre en place une gestion en « zéro phyto » du cimetière communal. Cela a marqué le début du projet de végétalisation de la partie ancienne du cimetière, l’aménagement de son extension ayant été conçu pour un entretien sans désherbants chimiques. Ce projet de végétalisation se traduit par un enherbement spontané de la plupart des allées (plus pérenne qu’un engazonnement). Lorsque cela est possible, les autres allées resteront engazonnées, même si cela necessite une intervention plus importante, pour faciliter l’accessibilité. Si à ce jour, l’entretien consiste à effectuer un fauchage 3 fois par an, peu à peu une gestion différenciée des différents espaces végétalisés du cimetière sera définie.

JPEG - 409.3 ko
La gestion différenciée, le bon entretien au bon endroit !

Planning fauchage 2022

L’entreprise Ateliers Saint-Médard et l’entreprise Aquivert passeront à 4 périodes de l’année sur la commune :

Dates :

  • 1-2 mars : entreprise Ateliers Saint-Médard
  • 7-8 mars : entreprise Aquivert
  • 7-8 juin : entreprise Aquivert
  • 6-7 juillet : entreprise Ateliers Saint-Médard
  • 14-15 septembre : entreprise Ateliers Saint-Médard
  • 17-18 octobre : entreprise Aquivert
  • 15-16 novembre : entreprise Ateliers Saint-Médard

Zones :
Bois de Bel Air | Allée Jarousse de Sillac | Bi-cross | Allée Jarousse de Sillac | Terrain arrière école des Tauzins | Rue des Arbousiers | Bois de Menespey | Rue de Menespey | Fossé | Chemin de Menespey | Parc Ste Christine | Entre rue du Médoc et rue de la Gravière | Parc Ste Christine Espace vert face au CTM | Bords de ruisseau | Chemin du Ruisseau | Bords de ruisseau Chemin du Bois de l’Emeraude | Bassin d’étalement | Chemin du Bois de l’Emeraude | Abords des tennis lotissement La Morandière | Rue J.J. Rousseau | Bassin d’étalement | Rue des Emaux | Jardin derrière Maison de la Fontaine | Allée Jarousse de Sillac | Prairie derrière Maison de la Fontaine Allée Jarousse de Sillac | Meycat | Chemin de Meycat (en direction A. des Bergers) | Terrain de la Luzerne autour Espace Socioculturel et Gymnase Rue Bernard de Girard | Terrain Orangerie | Allée Jarousse de Sillac Chemin de Robert | Derrière le CTM | Espace dit Turteau | Chemin Broustera/Rue Sablière | Abords bassin étalement Meycat | Promenade des Girondins | Bords du Ruisseau | Rue Morandière/Les Aulnes | Domaine des Bourdieux Rue Morandière/Meycat | Bois Edmond Rostand | Près Résidence Edmond Rostand | Logement Voltaire | 3 allée Voltaire | Logement Emmaüs Impasse Bel Air (parcelle en herbe + bois situé derrière) | Logement Pasteur 99 Avenue Pasteur | Av. République | vers la sortie de la ville en direction St Médard | Entretien du Parc du Ruisseau

Le zéro phyto

Depuis l’automne 2015, le service des espaces verts de la ville expérimente diverses actions pour pallier le traitement chimique du désherbage des trottoirs de la commune, interdit depuis 2017. L’abandon des produits phytosanitaires sur l’espace public est une réponse forte aux enjeux de santé-environnement ; favorable à la biodiversité, il est également favorable à la santé des habitant.e.s et des agent.e.s. Suite à l’arrêt de l’utilisation de désherbants et engrais chimiques, le service Environnement a su totalement renouveler ses pratiques de gestion. Par exemple, il privilégie le paillage (issu de la valorisation des déchets verts) ou encore l’apport d’amendements naturels. En amont, le choix des végétaux a évolué : essences locales, peu invasives, rustiques, etc., il intègre les exigences du « zéro phyto ». En ce qui concerne les traitements insecticides, la mise en place de la lutte biologique intégrée par le service Environnement a permis le développement pérenne d’espèces de chrysope et adalia (coccinelles) particulièrement efficaces pour lutter contre les pucerons !

Au programme

  • Fleurissement des pieds de murs pour mieux faire accepter la végétation qui pousse naturellement sur les trottoirs.
  • L’opération des « trottoirs plantés », en lien avec Bordeaux Métropole, permet aux riverains propriétaires de faire réaliser une fosse ou des trous de plantations dans l’enrobé devant la maison afin d’embellir la rue et de reconsidérer la végétation spontanée.
  • L’engazonnement des trottoirs en calcaire sur quelques sites pilotes de la commune permettra à terme de remplacer le traitement chimique « herbicide » par des fauches annuelles et amènera encore un peu plus de « nature » en ville.
  • Les riverains sont invités à entretenir eux-mêmes leurs trottoirs, comme la loi les y obligent. L’abandon de l’utilisation des désherbants chimiques sur trottoirs s’applique dès ce printemps.

Consulter la foire aux questions

Une question, une idée, une remarque sur la gestion différenciée ?
  :
Protection des données
[Obligatoire]  :
  •  
[Obligatoire]  :
  •  
Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la commune du Haillan pour le traitement des demandes. Elles sont conservées pendant une durée définie dans notre page politique de confidentialité et sont destinées au service technique, au service communication ou au services administratifs. Tous ces services sont situés dans la communauté Européenne. Droit d’accès, de rectification et de déréférencement de vos données

Les documents attachés

pdf

Arrêté entretien des trottoirs sur la commune du Haillan

Document PDF - 1.3 Mo - Publié le 26 mars 2018
Télécharger le document
pdf

Foire aux questions - La gestion différenciée

Document PDF - 2.4 Mo - Publié le 1er juillet 2015
Télécharger le document
 Haut de page

En 1 clic

Developpement Durable

Developpement Durable

Actualités