Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au menu en un clic | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie du Haillan

Recherche

  • Augmenter la taille du texte
  • Diminuer la taille du texte

Agenda 21

Menu principal

AccueilAgenda 21 > Actions 2014-2020Le Haillan, la ville jardin
Envoyer cette page à un ami (nouvelle fenêtre)

Le Haillan, la ville jardin

 

Constat :

Il y a…
Des actions déjà engagées par la ville au niveau de l’environnement : le plan de gestion différenciée des espaces verts de la commune ; le recensement des délaissés ; le recensement des arbres remarquables…
Des actions déjà engagées par la ville au niveau de l’urbanisme : le maintien des zones agricoles de la commune ; l’achat de fonciers pour préserver des espaces de nature en ville (parc du ruisseau, terrain Edouard…) ; étude de requalification du centre-ville (portée par la SPL)
Des appels à projet/ des actions en cours au niveau de la Métropole : le développement des jardins partagés ; le conventionnement pour les trottoirs plantés…
Des engagements dans le projet politique : la Charte Paysagère ; l’extension du Parc du Ruisseau jusqu’au bois du Déhès ; la création d’aire de jeux et/ou d’espace vert à moins de 5 mn de marche ; la culture partagée des petits terrains communaux, communautaires ou privés inexploités ; la gestion « Zéro Phyto » des espaces verts ; créer de nouveaux jardins partagés à travers la ville

Objectif :

Il faut continuer de travailler sur l’aménagement durable de la commune, afin d’intégrer plus de nature en ville et équilibrer ainsi le développement urbain de la commune. Les actions doivent être reliées entre elles afin de développer un projet ambitieux, qui maille tous les quartiers et implique la participation active des habitants.

Les Actions :

  • Guide « D’un parc à l’autre, les chemins de traverse Haillanais »
    Ce guide d’environ 80 pages présente l’ensemble des sentiers, venelles et autres chemins bucoliques qui permettent de relier les différents parcs et espaces de nature en ville de la commune. Pour chaque quartier/secteur, des informations concernant le patrimoine, l’histoire du lieu sont proposées aux promeneurs. Ce guide permet de faire connaître et valoriser le patrimoine vert du Haillan ; donner envie aux habitants et aux visiteurs de la commune de découvrir la ville à pied ou à vélo (à cheval ?) ; développer les déplacements doux sur le territoire. Edité à 5000 exemplaires en août 2016. Disponible dans les accueils de mairie sur demande.
  • Verger communal et planteurs volontaires
    Dans le cadre de son Agenda 21 et de sa politique de Nature en Ville, la commune du Haillan a souhaité lancer une action d’aménagement des délaissés municipaux avec le concours des habitants. L’association BIAPI a accompagné la ville dans la création et l’organisation d’un projet participatif, qui devait être pérenne et géré en autonomie par les habitants pour les habitants. L’association BIAPI est très active dans le domaine de l’agriculture urbaine et s’intéresse particulièrement aux vergers communaux développés notamment en Amérique du Sud. Elle construit et accompagne des projets participatifs où les valeurs humaines sont au cœur des préoccupations. Dans ce contexte, l’association a proposé à la ville, de créer un groupe de planteurs volontaires pour, le temps d’un week-end, investir les délaissés de la commune et y planter des arbres fruitiers. Une centaine de fruitiers ont été plantés en mars 2015. Au printemps 2016, faute de reprise de végétation liée à la sécheresse de l’été précédent, seul 42 sujets ont survécu. L’opération a été relancée en novembre 2016 avec la plantation de nouveaux sujets. Les fruits sont à disposition des Haillanais mais à cueillir avec parcimonie pour en laisser pour les autres !
    PDF - 1.1 Mo
    Liste des arbres fruitiers et localisation sur la carte du Haillan
  • Éducation à l’Environnement : Visites des jardins privés
    Dans le cadre de son Agenda 21, de sa politique d’éducation à l’environnement et de développement de projets de nature en ville, la commune du Haillan a souhaité formaliser des partenariats avec quelques propriétaires d’un jardin/d’un potager sur la commune, pour permettre la découverte du « patrimoine horticole et paysager » du Haillan et mettre en valeur des propriétés remarquables de la commune. La ville s’engage à porter la communication et l’organisation logistique des visites de ces jardins/potagers privés. En contrepartie, les hôtes se sont engagés à accueillir des visiteurs (élèves des écoles haillanaises, enfants du CME et des TAPS, seniors) dans l’enceinte de leur propriété, sur des plannings définis en concertation avec les enseignants. En 2015/2016, 3 propriétaires ont accueillis des enfants et ont échangés avec eux sur les thèmes du potager, de l’eau au jardin et son économie, les plantes ornementales...
  • Convention Apicole
    Dans le cadre de son Agenda 21 et de sa politique environnementale, la commune du Haillan développe l’activité apicole sur son territoire. En concertation avec la Métropole, elle a accueilli M.Vaillant et M.Braure, apiculteurs haillanais, sur l’ancien terrain Edouard aujourd’hui propriété communale (au bout de la rue de Tanays). Ils ont pu y installer une quinzaine de ruches qu’ils exploitent. En contrepartie, ils accueillent régulièrement des classes d’élémentaires qui découvrent le rucher et son fonctionnement (la ville a fait l’acquisition d’une quinzaine de combinaisons d’apiculture de taille « enfant » et de deux tailles « adulte »). Les apiculteurs proposent également une partie de leur récolte annuelle à la ville qui valorise cette production en offrant des petits pots de miel à ses visiteurs officiels.
  • Expérimentations « Zéro phyto »
    Depuis l’automne 2015, le service des espaces verts de la ville expérimente diverses actions pour palier au traitement chimique du désherbage des trottoirs de la commune, interdit à partir de 2017. C’est l’occasion de redonner à l’expression « Le Haillan une ville à la campagne » tout son sens !

    Au programme :

    Fleurissement des pieds de murs pour mieux faire accepter la végétation qui pousse naturellement sur les trottoirs. Plusieurs voies ont fait l’objet de cette expérience avec les jardiniers et dès le printemps, des sachets de graines de fleurissement champêtres seront distribués aux élèves des écoles élémentaires de la commune afin qu’ils interviennent sur les trottoirs de leur quartier.

    L’opération des « trottoirs plantés » en lien avec Bordeaux Métropole permet aux riverains propriétaires – 4 bénéficiaires en 2015/2016 - de faire réaliser une fosse ou des trous de plantations dans l’enrobé devant la maison afin d’embellir la rue et reconsidérer la végétation spontanée.

    L’engazonnement des trottoirs en calcaire sur quelques sites pilotes de la commune permettra à terme de remplacer le traitement chimique « herbicide » par des fauches annuelles et amènera encore un peu plus de « nature » en ville. Cet engagement de la ville va dans le sens d’une meilleure qualité de vie dans les quartiers avec pour corollaire la santé des riverains et de leurs animaux de compagnie : les polluants chimiques ne s’arrêtant pas la bordure du trottoir. Enfin, c’est aussi un moyen de réguler les fortes pluies qui s’infiltrent mieux dans des sols naturels/plantés et ainsi limiter les inondations chez les particuliers.
  • Supernaturel 2016
    En 2016, dans le cadre de la refonte du projet culturel de la ville du Haillan, et de l’élaboration d’une programmation inédite de l’Entrepôt « hors les murs », est créé SUPERNATUREL. A travers cet événement grand public, il s’agit d’investir le territoire haillanais avec une nouvelle offre culturelle ayant trait à l’art contemporain. L’essence du projet est de valoriser les espaces de nature en ville par la médiation artistique et faire la promotion du travail d’artistes locaux. Pour ce faire, chaque étape du processus créatif immergé dans l’espace naturel est portée à la connaissance du public, de l’idée première à la présentation de l’œuvre ou la performance. L’envie est d’impliquer les acteurs locaux, les habitants, les étudiants dans le processus artistique. L’ambition est de créer une manifestation d’ampleur métropolitaine, qui permette de faire se rencontrer tous les publics, initiés comme néophytes, et découvrir le patrimoine naturel de la commune. C’est aussi l’opportunité pour la commune, d’enrichir son patrimoine culturel/artistique le temps de l’événement, voire de façon plus pérenne en faisant l’acquisition de certaines œuvres.
  • Implantation du Refuge Urbain
    Le projet des Refuges périurbains développé par l’association Bruit du Frigo depuis 2010 a pour objectifs d’installer 11 Refuges périurbains d’ici 2017 sur la Métropole bordelaise afin de proposer à terme des itinérances autour de la Métropole bordelaise par une suite d’étapes pédestres distantes les unes des autres d’une journée de marche. Ce projet invite les promeneurs à découvrir des sites singuliers dans le cadre de randonnées et à se saisir des œuvres disposées sur ces sites pour y trouver refuge le temps d’une nuit.

    Les Refuges périurbains, tous uniques, entre sculpture et architecture, entre œuvre et construction artistique, sont à même d’offrir à leurs occupants une expérience spatiale et poétique insolite. Chaque refuge est envisagé comme une œuvre singulière, conçue par un artiste ou un collectif d’artistes.

    Depuis juillet 2017, le Haut-perché est ouvert au public. Imaginée par le studio de design et de microarchitecture londonien WEAVE, cette l’évocation d’un château d’eau, conçue en bois et en métal, est venue s’ancrer sur la berge de la Jalle non loin du Moulin du Moulinat.

    Réservez une nuit dans ce lieu insolite sur lesrefuges.bordeaux-metropole.fr
  • Charte architecturale et paysagère

en savoir plus sur la Charte architecturale et paysagère

  • Partenariat avec le lycée Horticole Camille Godard
    Dans le cadre de son Agenda 21, de sa politique d’éducation à l’environnement et de développement de projets de nature en ville, la commune du Haillan a formalisé un partenariat avec le lycée professionnel horticole de la ville de Bordeaux. Depuis quelques années, le lycée horticole, acteur local de référence, intervient régulièrement dans des projets d’animation du territoire avec les scolaires ou lors de manifestations municipales. La ville accueille régulièrement des élèves stagiaires, met à disposition du lycée des infrastructures sportives et valorise les actions menées par l’établissement. L’objet du conventionnement est de conforter, pérenniser ce partenariat et inscrire des projets dans la durée.
  • Partenariat pluriannuel avec l’association CISTUDE NATURE
    Dans le cadre de son Agenda 21, de sa politique d’éducation à l’environnement et de développement de projets de nature en ville, la commune du Haillan a formalisé un partenariat pluriannuel avec l’association Cistude Nature. La ville s’engage à soutenir les activités de l’association en matière d’éducation à l’environnement et d’expertise environnementale sur le territoire de Bordeaux Métropole. En contrepartie, l’association Cistude Nature s’engage à accompagner la commune du Haillan dans l’ingénierie et l’animation de projets éducatifs et naturalistes.
  • Concours des Balcons et Jardins fleuris
    Avec ce concours, la Ville invite tous les habitants qui le souhaitent à fleurir leurs balcons et jardins. Chacun peut laisser libre cours à son imagination et sa créativité en jouant avec les couleurs et les formes, en associant les espèces… Ce rendez-vous printanier permet aux habitants de prendre une part active à l’embellissement de leur cadre de vie direct et, plus globalement à celui de leur ville.

Depuis 2010, la ville du Haillan a introduit progressivement la gestion différenciée de ses espaces verts. D’ici peu, la ville n’utilisera plus du tout de produits chimiques pour l’entretien de ses espaces verts. Elle met déjà en place des méthodes alternatives telles que le fleurissement ou l’engazonnement des trottoirs, l’installation de pièges pour les nuisibles …
Ce mode de gestion permet la préservation de la biodiversité mais pour atteindre pleinement ses objectifs, il faut que chacun pratique un jardinage naturel.
La ville a donc choisi d’intégrer des critères de développement durable dans le jugement des candidats.

  • Opération « Fleurs à glaner » dans la prairie de Meycat
    Dès le début de l’été 2016, les habitants ont pu venir cueillir des fleurs dans la prairie du Chêne sur le Parc du Ruisseau (secteur de Meycat) afin de confectionner de beaux bouquets. Ces fleurs à glaner, sont semées en février et fleurissent tout l’été. Cette action à pour but de sensibiliser les Haillanais aux bénéfices de la fauche tardive qui favorise le fleurissement et la faune assujettie – abeilles, papillons…etc.
 Haut de page

En 1 clic

Agenda 21

Agenda 21