Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au menu en un clic | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie du Haillan

Recherche

  • Augmenter la taille du texte
  • Diminuer la taille du texte

Votre Mairie

Menu principal

AccueilVotre MairieElu.e.sExpression des élu.e.s
Envoyer cette page à un ami (nouvelle fenêtre)

Expression des élues et élus

 

Mis à jour le 16/01/2023

EXPRESSION DES ÉLUES ET ÉLUS MAJORITAIRES

Le Haillan, [toujours] avec vous

Le Haillan engrange labels et prix valorisant sa qualité de vie : la reconnaissance d’un travail de fond au profit des Haillanaises et des Haillanais

La récente labellisation Cittaslow, certification internationale des villes où il fait bon vivre, est l’une des dernières reconnaissances décrochées par notre commune en juin dernier. Avec une note de près de 70 % que le jury a qualifiée de très haute, nous avons fait collectivement la preuve de l’attractivité de notre territoire en matière de qualité de vie. Sur près de 70 critères répartis en 4 grands domaines allant de l’aménagement durable à la transition écologique ou encore à la vie sociale au sens large, la Ville a, une fois de plus, porté un engagement fort autour duquel l’ensemble des habitantes et des habitants pourront travailler dans les mois à venir, à commencer par le budget participatif.

Mais déjà, nous pouvions nous enorgueillir d’avoir décroché l’an dernier la 3e fleur du label Villes et Villages Fleuris alors que nous concourions pour le maintien de la 2e. Là aussi, une politique volontariste portée par les équipes municipales successives a créé une dynamique. Grâce au travail des agentes et des agents, cette 3e fleur inattendue est venue récompenser un travail de fond entamé il y a des années, dans le sens du développement durable : gestion différenciée, consommation d’eau réduite, choix de variétés robustes ou encore création de conditions propices pour la biodiversité.

L’ensemble de nos structures Petite Enfance est estampillé du label Écolo Crèche. Il faut rappeler que nous avons été la 1re ville de France à obtenir cette distinction pour la totalité de nos accueils de jeunes enfants. Distinction qui a été renouvelée plusieurs fois depuis. Ici aussi, maintenir et développer un environnement sain pour les tout-petits ont été notre boussole. En son temps, la rénovation du gymnase Henri Arnoud a obtenu le Prix d’architecture Agora 2014, en particulier pour sa très belle façade homogène en bois.

Les logements d’urgence construits par Emmaüs derrière le collège Émile Zola et cofinancés par le Conseil Départemental de la Gironde ont eux-mêmes été distingués non pas par un prix mais deux : le Trophée Fabriqu’coeur d’Habitat lors du Congrès de l’Union Sociale de l’Habitat mais aussi le Prix Régional de la Construction Bois. Ce dernier a aussi été décerné à la Halle de la place François Mitterrand, pourtant moquée par une poignée d’opposants…

Quant au premier îlot de notre projet de centre-ville, la résidence intergénérationnelle, il vient d’être désigné lauréat de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Engagés pour la qualité du logement de demain » lancé par le ministère du Logement. Là aussi, certains opposants s’époumonnent, en vain, pour ce projet tant attendu par les seniors alors qu’il est de plus en plus difficile de trouver un logement adapté en coeur de ville.

Pour finir, nous avons reçu il y a quelques mois le label Information Jeunesse pour nos structures d’accueil jeunes au Ranch et à La Source. Ce label permettra d’accompagner au mieux les moins de 29 ans vers l’autonomie, sur tous les sujets qui les concernent tout en valorisant les nombreux projets déjà portés par nos structures.

Autant de récompenses et de distinctions ne peuvent pas être le fruit du hasard. Il s’agit bien de la reconnaissance des efforts et de la politique volontariste forte des élues et élus de la majorité pour construire au propre comme au figuré une ville que nous souhaitons agréable à vivre et qui réponde aux attentes des Haillanaises et des Haillanais.

Car au-delà d’aller décrocher un prix ou un label, ce qui nous motive, c’est bien d’améliorer au quotidien la vie de toutes nos habitantes et tous nos habitants et c’est le sens du programme que nous portons pour et avec vous.

L’ensemble des élues et élus du groupe majoritaire vous souhaite une très belle année 2023 !



EXPRESSION DES ÉLUES ET ELUS DE L’OPPOSITION

Le Haillan Réuni : Hervé Bonnaud, Wilfrid Dautry, Aurélie Dufraix

Ils avaient promis...

Lors de la présentation, dans le Mag de la maquette de la future Halle, ils avaient écrit : ʺ une toiture végétalisée habillera l’édifice ʺ. Mais depuis l’inauguration en décembre 2021, pas le moindre petit bout de verdure à l’horizon...

Oui c’est vrai, ils ont écrit au futur, comme d’ailleurs, ils ont écrit que la fermeture du Parc du Ruisseau n’est que provisoire. Il va rouvrir, quand...dans le futur bien entendu !

La méthode est claire. Pour en mettre plein la vue, il faut lancer à tour de bras des projets, projets qui sont souvent inaboutis. En ce moment, ils sont focalisés sur deux sujets : la circulation et le stationnement dans chaque quartier et la nouvelle Mairie.

Coté circulation et stationnement, on enchaine les réunions avec la population.
Et l’on décide, quasi unilatéralement, d’implanter des aires de stationnement alternées pour créer des chicanes et obliger les automobilistes à rouler au pas. Résultat : brouilles entre voisins, difficultés de déplacements, et rodéos de scooters en recherche de sensations.

La densification du centre ville amènera son lot de problèmes sur les déplacement urbains…
Pour la nouvelle Mairie, il était d’abord annoncé 6 millions d’€uros HT, puis plus de 7 millions. Avec l’augmentation constante du coût des matériaux, au final, on sera proche des 10 millions. Dans le même temps, il faut faire des économies sur l’éclairage, le chauffage. Mais ils ont négligé, au fil du temps, l’entretien de certains bâtiments : équipements sportifs, école du Centre, Forum, Colindres.

Excellente nouvelle année à vous tous !

Une ambition pour Le Haillan : Eric Ventre, Bruno Bouchet

Nos élus locaux ne sont pas représentatifs de la société car 30 % sont des fonctionnaires retraités ou en disponibilité (20 % des actifs). S’ils maîtrisent la temporalité des projets (la moitié du mandat est nécessaire entre la décision municipale, le montage financier et la réalisation) leur approche des enjeux sociétaux peut différer de la réalité vécue par la majorité de leurs administrés.
Augmenter le nombre de maires issus du secteur privé est essentiel pour questionner les attentes des habitants, et leur ressembler, tout simplement.
Il est crucial que les élus locaux soient à l’image des concitoyens, et que cette fonction attire des profils représentatifs de TOUS LES CITOYENS : salariés privés, sans-emploi, présidents d’associations, chefs d’entreprises, humanistes, cadres, entrepreneurs indépendants… Dans 3 ans, de nouvelles élections municipales et intercommunales auront lieu.
La vie locale a besoin de toute votre énergie et votre vision actualisée du vivre-ensemble ! Engagez-vous !

Que cette année 2023 soit solidaire et apaisée !

Cécile Ajello

Texte de Cécile Ajello non communiqué.

Erika Vasquez, élue communiste

Misère pour qui ?

Le Forum fermé en semaine sous couvert de sobriété énergétique sera-t-il sacrifié. Lieu indispensable pour les Associations, les manifestations, fera-t-il l’objet d’une vente à DOMOFRANCE ? A quel prix ? Faut-il vendre son patrimoine pour financer les projets pharaoniques de la Maire. Mairie a plus de 8 millions d’euros, terrain synthétique pour le Foot. Et que penser des photos à 7100 euros exposées sous la halle et qui volent sous la pluie ? L’argent du contribuable est un fond sans fin jusqu’à quand ?

 Haut de page

En 1 clic

Developpement Durable

Developpement Durable

Actualités